lundi 7 mai 2012

Mickael Kiwanuka : Home again


A tout juste 24 ans, il ne fait aucun doute que Mickael Kiwanuka sera LA révélation Soul de l’année. Adele, reine des charts, l'a invité à assurer la première partie de ses concerts en Angleterre. La BBC l'a désigné « Sound of 2012 ». Autant dire que son album Home again sorti chez Polydor le 16 avril, était très attendu.

Il s’en est pourtant fallu de peu pour que sa voix envoûtante ne charme jamais nos oreilles. D'abord influencé par des groupes comme Nirvana ou Radiohead, ce jeune britannique d’origine ougandaise (ses parents se sont réfugiés à Londres après avoir fui le régime d’Amin Dada) commence par composer des mélodies sur sa guitare et devient pour quelques temps musicien de studio. Puis il ambitionne d'écrire pour les autres, avant de comprendre qu'il doit se mettre à interpréter lui-même ses textes pour obtenir la reconnaissance du milieu.

Avec Home again, il signe un premier opus au son rétro, emprunt de nostalgie, de liberté et d’espoir. Pour preuve, son titre éponyme qu’il résume ainsi : Vous pouvez vous sentir chez vous, comme à la maison, n’importe où vous avez l’intention d’être, juste dans votre esprit, pas besoin d’un toit, d’un endroit particulier ou d’un pays. A partir de là, tous les espoirs sont permis.
C’est précisément l’impression que j’ai eue à l’écoute de cet album réalisé tel un roadtrip. On passe d’un titre à l’autre comme l’on traverse les pays, en se sentant, partout, chez soi. Mickael Kiwanuka rejoint la grande famille de la soul des sixties rappelant furieusement les intonations de Bill Whiters ou d’Otis Redding, voire de Ben Harper. D’ailleurs il ne fait pas mystère de ses influences : Cette musique, j’ai commencé à l’écouter vers l’âge de 15 ans. La découverte du morceau d’Otis Redding, Sitting on the Dock of the Bay, m’a particulièrement marqué. Mes influences viennent de là, mais aussi de Bob Dylan.»

Le premier des dix titres, Tell me tale, donne le ton. La musique sonne vintage et les notes qui la composent sont teintées d’une couleur sépia. Les arrangements épurés mettent en valeur la voix d’or de M.Kiwanuka et les mélodies sont douces et poétiques. Il n’en fallait pas d’avantage pour me séduire! I'm getting ready, Home again et I’ll get along sont les chansons qui m’ont le plus touchée.


Les puristes trouveront peut-être que ce jeune auteur-compositeur a choisi le chemin de la facilité en reprenant les ficelles d’un succès assuré, mais je trouve que cet album est authentique et convaincant. Ca n’est pas simple de se réapproprier un style de musique que tant de grands noms ont servi, et d’en faire quelque chose d’intime et de personnel. Il y parvient haut la main. La musique doit te rentrer sous la peau, te procurer le même sentiment que lorsque tu tombes amoureux, déclare-t-il.  Pari tenu ! Et je crois qu’on a pas fini d’entendre parler de lui.


Vagabondage :
L’album de Mickael Kiwanuka est construit comme un roadtrip vous disais-je. A mon tour de vous emmener sur les routes de quelques uns de mes voyages en espérant vous faire partager la beauté des lieux que j’ai traversés. 


12 commentaires:

  1. Merci pour cette jolie découverte musicale.
    Et pour ce vagabondage sur la terre ... vivement le prochain voyage.
    Kate

    RépondreSupprimer
  2. J'avais eue un coup de coeur en le découvrant sur canal, je t'en avais parlé sans me souvenir de son nom.. je vais de suite acheter son album
    quand à ton vagabondage c'est je pense à ce jour mon préféré, tes photos de voyage sur cette chanson "home again" un vrai bonheur pour les yeux et les oreilles

    RépondreSupprimer
  3. Merci Sabine. En effet je me souviens très bien d notre conversation où nous avons tenté de retrouver le nom de cet artiste que tu avais vu sur Canal. Comme quoi le hasard fait bien les choses. Quant à ton commentaire sur le Vagabondage, il me touche beaucoup :-)

    RépondreSupprimer
  4. Alors la, je parle du vagabondage, je suis scotchée, emue, embarquée par la beauté et la justesse de ces images sur cette magnifique voix ! Touchée également pour avoir vécue quelques unes de ces destinations :-) bravo bravo, quel talent ! Poursuivez ces roadphotosmusicmovie pour nous ravir jeune fille.

    RépondreSupprimer
  5. Que de compliments ! Merci Leeloo, et oui il y a pas mal de destinations qui ont dû te sembler familières. Vivement les prochaines ;-) Merci de ton chaleureux soutien sur ce blog et à +

    RépondreSupprimer
  6. Je suis resté figé sur ma chaise, totalement absorbé par la beauté de ce vagabondage. Bravo pour ce diaporama d'une efficacité redoutable. Je rejoins Leelo, il va nous en falloir d'autres maintenant...

    RépondreSupprimer
  7. Merci cher Babosa ! Venant d'un connaisseur tel que toi, ce commentaire me touche particulièrement :-)

    RépondreSupprimer
  8. À quand une expo de tes photos ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lucie : on va encore attendre un peu....

      Supprimer
  9. j'ai découvert cet artiste un peu avant noel... j'ai A-D-O-R-E!
    Je t'invite à découvrir Lee Fields & The Expressions. Tu m'en diras des news

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah très bien, je ne connais pas mais je vais vite aller sur Deezer et je te dirai ce que j'en ai pensé! A+

      Supprimer

Vous souhaitez recevoir une notification de réponse à votre commentaire? Pensez à cliquer sur "s'abonner par email".